L'infos en toute objectivité

             Stress chronique

             Stress chronique

Fév 28, 2018

 

 

 Réaction de l’axe hypothalamo-hypophysaire

Lorsqu’une réaction physiologique de longue durée survient, le plus souvent suscitée par un stress persistant, l’axe hypothalamo-hypophysaire réagit.

L’hypothalamus sécrète le facteur de libération de la corticotrophine ; ainsi produite, celle-ci stimule à son tour la corticosurrénale, laquelle secrète des glucocorticoïdes, principalement du cortisol.

Le cortisol stimule le catabolisme des protéines, ce qui libère des acides aminés ; il stimule aussi la capture des acides aminés par le foie et leur transformation en glucose (gluconéogenèse) et inhibe la capture du glucose (effet anti-insuline) par de nombreuses cellules de l’organisme, à l’exception des cellules cérébrales et hépatiques.

 

Grâce aux effets métaboliques entraînés par le cortisol, l’organisme dispose d’une source immédiate d’énergie qu’il peut utiliser pour combattre le stress.

Cet effet a cependant des conséquences importantes.

Ainsi, la personne diabétique qui subit un stress, causé par exemple par une infection, a besoin de plus d’insuline que d’ordinaire ; le catabolisme des protéines rend nécessaire l’administration de suppléments chez toute personne soumise à un stress (maladie, intervention chirurgicale, stress psychologique prolongé) ; enfin, la croissance est retardée chez les enfants soumis à un stress intense.

C’est lors de la réaction générale au stress que les effets des catécholamines (adrénaline et noradrénaline) et du cortisol sont les plus importants.

D’autres hormones sont également libérées : l’hormone antidiurétique (ADH), par l’hypophyse postérieure, et l’aldostérone, par la corticosurrénale.

L’ADH et l’aldostérone favorisent la rétention sodique et hydrique : ce mécanisme d’adaptation agit en cas d’hémorragie ou de perte de liquides due à une forte transpiration.

On a également montré que l’ADH a une influence sur l’apprentissage : elle peut donc favoriser l’adaptation à des situations nouvelles et menaçantes.

Par ailleurs, la sécrétion de l’hormone de croissance et du glucagon stimule la capture des acides aminés par les cellules, ce qui favorise la mobilisation de l’énergie en réserve.

Lors d’un événement stressant, les endorphines, opioïdes endogènes, sont produites en plus grande quantité et élèvent le seuil de tolérance à des stimuli douloureux.

Ces hormones, qui peuvent aussi agir sur l’humeur, semblent être à l’origine de l’état d’euphorie éprouvé par les coureurs de fond.

La réaction générale au stress entraîne également la sécrétion d’autres hormones, dont la fonction adaptative est moins bien connue.

 

  Réponses au stress de l’axe sympathico-médullo-surrénalien :

– Effet = augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle / but = assurer une meilleure irrigation des organes vitaux / mécanisme = débit cardiaque accru en raison d’une augmentation de la contractilité du myocarde et de la fréquence cardiaque ; retour veineux accru (vasoconstriction périphérique).

– Effet = élévation de la glycémie / but = fournir plus d’énergie / mécanisme = glycogénolyse hépatique et musculaire accrue ; dégradation accrue des triglycérides des tissus adipeux.

– Effet = augmentation de l’acuité mentale / but = mettre de l’organisme en état d’alerte / mécanisme = augmentation de l’irrigation sanguine de l’encéphale au détriment des organes abdominaux et de la peau…

 

  Anti-stress : tous les remèdes naturels contre le stress et l’anxiété

Afin de vous aider à se sentir mieux, Filiassur assurance vous propose cette liste des principaux remèdes naturels : la cataire, houblon, la sauge, tilleul et camomille, les fleurs de bach, kava (ou kawa), passiflore et la valériane (les plus efficaces), millepertuis et aubépine, huiles essentielles (jasmin, mélisse, santal, géranium, lavande, santal, rose cyprès…)…

Avec Filiassur assurances, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge psychologique, de renseignements administratifs, ainsi que d’un coaching budgétaire ou social pour un suivi personnel.