L'infos en toute objectivité

   Ramadan : mois sacré de l’Islam

   Ramadan : mois sacré de l’Islam

Mai 7, 2018

 

 

À votre avis, l’Islam pourrait-il ordonner quelque chose de nuisible à la santé ?

Jamais Dieu, le Très-Haut n’ordonne de choses nuisibles à l’être humain, et certes, le jeûne n’est pas mauvais pour la santé, loin de là.

 

   Cancer : le jeûne en complément du traitement ?

Les professionnels de la médecine disent d’ailleurs que chez le jeûneur, les hormones d’adrénaline et de cortisone se mélangent mieux au sang.

Ces hormones montrent aussi leur effet sur les cellules cancéreuses.

Ainsi, elles jouent un rôle de bouclier contre le cancer en empêchant les cellules cancéreuses de se multiplier.

Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches !

 

L’organisme soumis au jeûne passe par un entretien général : la graisse accumulée autour des organes internes fond, le corps devient plus vigoureux et plus résistant face aux maladies du cœur, du foie, des reins, de l’estomac et du diabète.

 

Le foie est entre autres chargé de travailler lors de la digestion.

Pendant le jeûne, il se repose pendant 3 à 5 heures et interrompt le stockage des aliments.

Pendant ce temps, il prépare les globines qui renforceront le système immunitaire.

Les muscles et les cellules sécrétrices de l’estomac se reposent aussi pendant le jeûne.

Parce que le volume sanguin diminue, la tension baisse et permet au cœur de se reposer.

 

En effet, le jeûne est particulièrement bénéfique aux personnes qui souffrent d’une tension élevée.

Les résidus alimentaires qui n’ont pas été tout à fait éliminés par l’organisme abîment les artères.

Les graisses non-éliminées bouchent les artères et les durcissent. Or, le soir d’une journée de jeûne, il ne reste presque plus de résidus alimentaires, car ils ont quasiment tous été éliminés.

 

C’est pour cela qu’il est conseillé, surtout à ceux qui souffrent d’artériosclérose, de jeûner également à d’autres moments de l’année.

Pendant le jeûne, les autres organes du corps se reposent aussi.

 

   Rechercher la guérison en donnant l’aumône !

La zakat est la purification des biens. Quiconque donne la zakat protège ses biens des souillures, et quiconque jeûne paie la zakat de son corps, le protège des maladies.

Le Prophète bien-aimé a dit : “Il y a une zakat pour toute chose ; la zakat du corps et le jeune.”

 

La plupart des maladies sont dues à un excès dans l’alimentation. Les sentiments de compassion chez celui qui mange trop diminuent, ses désirs augmentent, et la voie du péché lui est facilitée.

Il faut mettre un obstacle aux voies qui mettent en action les désirs illicites.

 

La faim entrave la route du diable. Satan circule en nous comme le sang dans nos veines ; c’est donc avec la faim que nous trouvons un moyen de rétrécir son chemin.

Pour le célibataire aussi, le jeûne est très utile, car il met les brides à ses désirs charnels.

Pour rappel, le Conseil théologique musulman de France (CTMF), qui calcule scientifiquement chaque année les dates du mois sacré, a déjà acté sa décision et fixé la date du début de ramadan 2018 au 16 mai.