L'infos en toute objectivité

   Ramadan : mois sacré de l’Islam

   Ramadan : mois sacré de l’Islam

Mai 7, 2018

 

 

À votre avis, l’Islam pourrait-il ordonner quelque chose de nuisible à la santé ?

Jamais Dieu, le Très-Haut n’ordonne de choses nuisibles à l’être humain, et certes, le jeûne n’est pas mauvais pour la santé, loin de là.

 

   Cancer : le jeûne en complément du traitement ?

Les professionnels de la médecine disent d’ailleurs que chez le jeûneur, les hormones d’adrénaline et de cortisone se mélangent mieux au sang.

Ces hormones montrent aussi leur effet sur les cellules cancéreuses.

Ainsi, elles jouent un rôle de bouclier contre le cancer en empêchant les cellules cancéreuses de se multiplier.

Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches !

 

L’organisme soumis au jeûne passe par un entretien général : la graisse accumulée autour des organes internes fond, le corps devient plus vigoureux et plus résistant face aux maladies du cœur, du foie, des reins, de l’estomac et du diabète.

 

Le foie est entre autres chargé de travailler lors de la digestion.

Pendant le jeûne, il se repose pendant 3 à 5 heures et interrompt le stockage des aliments.

Pendant ce temps, il prépare les globines qui renforceront le système immunitaire.

Les muscles et les cellules sécrétrices de l’estomac se reposent aussi pendant le jeûne.

Parce que le volume sanguin diminue, la tension baisse et permet au cœur de se reposer.

 

En effet, le jeûne est particulièrement bénéfique aux personnes qui souffrent d’une tension élevée.

Les résidus alimentaires qui n’ont pas été tout à fait éliminés par l’organisme abîment les artères.

Les graisses non-éliminées bouchent les artères et les durcissent. Or, le soir d’une journée de jeûne, il ne reste presque plus de résidus alimentaires, car ils ont quasiment tous été éliminés.

 

C’est pour cela qu’il est conseillé, surtout à ceux qui souffrent d’artériosclérose, de jeûner également à d’autres moments de l’année.

Pendant le jeûne, les autres organes du corps se reposent aussi.

 

   Rechercher la guérison en donnant l’aumône !

La zakat est la purification des biens. Quiconque donne la zakat protège ses biens des souillures, et quiconque jeûne paie la zakat de son corps, le protège des maladies.

Le Prophète bien-aimé a dit : “Il y a une zakat pour toute chose ; la zakat du corps et le jeune.”

 

La plupart des maladies sont dues à un excès dans l’alimentation. Les sentiments de compassion chez celui qui mange trop diminuent, ses désirs augmentent, et la voie du péché lui est facilitée.

Il faut mettre un obstacle aux voies qui mettent en action les désirs illicites.

 

La faim entrave la route du diable. Satan circule en nous comme le sang dans nos veines ; c’est donc avec la faim que nous trouvons un moyen de rétrécir son chemin.

Pour le célibataire aussi, le jeûne est très utile, car il met les brides à ses désirs charnels.

Pour rappel, le Conseil théologique musulman de France (CTMF), qui calcule scientifiquement chaque année les dates du mois sacré, a déjà acté sa décision et fixé la date du début de ramadan 2018 au 16 mai.

    La satisfaction de la clientèle

    La satisfaction de la clientèle

Avr 23, 2018

 

   Connaître les leviers pour les satisfaire !

 

Servir tous les clients de la même façon mène nécessairement à des degrés de satisfaction différents, compte tenu de la variété des attentes.

 

La satisfaction du client garantit-elle son attachement à long terme à un prestataire de services ?

La relation entre le niveau de satisfaction, le taux de rétention et la profitabilité a été démontrée dans plusieurs études.

En augmentant le taux de rétention de 10 %, Paritel a réussi à accroître sa profitabilité de 40 % à 100 %.

Paritel” est au jour d’aujourd’hui parmi les meilleurs opérateurs en France.

Les profits des entreprises performantes proviennent, en très grande partie, des clients satisfaits des services obtenus (clients locaux), qui utilisent des services à forte valeur ajoutée et à forte marge bénéficiaire.

Et si on inversait les choses ? Au lieu d’investir des sommes importantes dans la conquête d’une nouvelle clientèle, pourquoi ne pas concevoir des stratégies de marketing de services visant à satisfaire le nouveau client à sa première visite comme à toutes ses interactions futures avec l’entreprise ?

La satisfaction du client est fonction de la comparaison, a posteriori, entre la performance attendue, et la performance vécue.

 

   Un client satisfait en vaut deux !

 

Les clients satisfaits deviennent vos meilleurs partenaires ; à l’intérieur de leur groupe de référence, ils deviennent vos ambassadeurs et l’impact du bouche-à-oreille est loin d’être négligeable.

 

À l’opposé, chaque client déçu et frustré par la piètre de la performance devient le pire détracteur de l’entreprise prestataire.

Le développement vertigineux des réseaux sociaux, au cours des dernières années, a décuplé l’effet du bouche-à-oreille.

 

Un commentaire négatif concernant une mauvaise prestation de service diffusé sur un ou plusieurs réseaux sociaux aura un effet dévastateur sur la réputation de l’entreprise.

À l’inverse, des entreprises font le plein des clients à l’aide des références positives affichées sur les réseaux sociaux.

Le client satisfait, sans plus, que plusieurs entreprises considèrent fidèle, est plutôt un client passif et volatile qui se laissera facilement tenter par une offre alléchante d’un concurrent.

 

En termes de satisfaction de la clientèle, connaissez-vous la situation de votre entreprise ? Êtes-vous en mesure de déterminer, aujourd’hui, la proportion de votre clientèle actuelle très satisfaite, satisfaite et peu satisfaite de vos services ?

 

Contrairement aux produits tangibles, pour lesquels le client évalue après l’achat son degré de satisfaction lors de l’utilisation du produit, la satisfaction du client dans le contexte des services se développe tout au long de l’expérience.

Le degré de satisfaction face à l’expérience globale repose sur trois évaluations séquentielles et fortement liées entre elles.

Tout au long du parcours du client, ce dernier accumule ces évaluations.

Un client ravi au plus haut point de son expérience aura donc été très bien servi lors de chacune des interactions, durant chacune des phases.

Le COSIM de la Cote d’Ivoire prend position

Le COSIM de la Cote d’Ivoire prend position

Avr 3, 2018

 

Les Imams du Cote d’Ivoire se prononcent sur l’affaire de l’islamologue suisse

Incarcéré en France depuis le 2 février 2018, l’islamologue suisse Tariq Ramadan est visé par des plaintes de femmes pour acte immoral.
À ce sujet, ce mercredi 28 mars, le COSIM Conseil supérieur des imams de Cote d’Ivoire, a fait part de ses observations concernant l’affaire du théologien âgé de 55 ans.


En premier lieu le COSIM déclare que les accusations portées contre l’intellectuel, sont considérées comme des fait très graves, moralement inacceptables et punis par la Loi, devant être condamnés avec la plus grande rigueur.
Le conseil rajoute que même au regard de la législation islamique, ce type d’acte est considéré comme un grave crime portant atteinte à la dignité de la femme. Au regard de cette situation, le COSIM insiste que seule une justice impartiale, équitable et juste serait la solution inébranlable pour établir la manifestation de la vérité et permettre par conséquent de rendre justice soit à l’accusé soit à l’accusateur.
Toutefois, le Conseil des Imams constate que les circonstances de déroulement de l’enquête de l’islamologue, sont en contradiction avec les procédures judiciaires régulières. Alors qu’il s’est présenté de son plein gré à la convocation de police, l’intellectuel a été directement mis en détention provisoire après sa garde à vue et aussitôt placé dans une cellule à l’isolement dans la prison de Fleury-Mérogis, au même titre que des criminels arrêtés en flagrant délit de crime. ‘‘ Le professeur Ramadan est désigné coupable, et non pas comme un simple présumé, qui devrait incontestablement bénéficier de son droit à la présomption d’innocence ’’.

Le COSIM s’exprime face à la sévérité du traitement médiatique et juridique


Le Conseil d’Imams ivoiriens a été informé de la dégradation préoccupante de l’état de santé du théologien suisse.
En dépit des conclusions de l’examen de santé effectué par des médecins assermentés et qui affirment la fragilité de leur patient, cette attestation n’a pas assoupli la dureté de l’incarcération du quinquagénaire et les conditions indignes de celle-ci.
Selon le Conseil, une tribune est visiblement offerte aux détracteurs de l’intellectuel suisse Tariq Ramadan, pour entraîner contre lui une violente campagne de lynchage médiatique et de dénigrement. Privé de parole sur la majorité des chaînes françaises de télévision, le docteur en théologie, devient aux yeux de l’opinion publique, le coupable accusé, condamné et détenu.
Par conséquent, et face à la dureté de ce traitement médiatique et juridique, le COSIM craint que ce mouvement s’oppose à la tenue d’un procès équitable et juste et que le professeur ne puisse bénéficier de son droit à la présomption d’innocence, une base fondamentale du droit.
Le suisse occupe une place fort estimable au rang de la communauté musulmane ivoirienne, ne pouvant être indifférente devant cette, elle lui éprouve un grand soutien.
En dernier lieu, le Conseil Supérieur fait part de sa vive préoccupation et inquiétude par rapport au traitement juridique et médiatique dont le théologien est victime.

Il dénonce par ailleurs une analyse partiale de l’information et appelle les autorités françaises compétentes à mettre en place les mesures nécessaires pour préserver l’intégrité physique de l’accusé en lui assurant notamment un suivi médical sérieux et compatible avec son état de santé.

    Performance de l’entreprise : les conditions de succès

    Performance de l’entreprise : les conditions de succès

Mar 29, 2018

 

L’identification des différents DAS (domaine d’activité stratégique) d’une organisation, qu’il s’agisse d’une entreprise, d’une association ou même d’un organisme public, n’est qu’un prélude à la phase souvent considérée comme la plus importante de la démarche stratégique : l’analyse.

 

   Analyse stratégique :

 

L’analyse stratégique doit théoriquement être effectuée pour chaque DAN puisque chacun d’entre eux peut reposer sur certaines compétences, suppose des clients et (ou) des concurrents spécifiques.

Dans la réalité, les entreprises peuvent parfois mener une analyse stratégique de l’organisation dans son ensemble.

 

Quel que soit le degré de finesse retenu, l’analyse stratégique constitue un diagnostic de la situation d’une firme et de ses DAS. Ce diagnostic permettra de prendre des décisions éclairées.

Le diagnostic réalisé tout comme les choix stratégiques effectués par une entreprise découlent d’une certaine vision des sources d’avantages concurrentiels et des moyens de les préserver.

Par exemple, si un dirigeant décide d’avoir recours à l’intégration ou à la diversification, c’est qu’il suppose que ces options sont adéquates dans la situation de son entreprise et qu’elles sont susceptibles de lui faire obtenir de meilleures performances : ses choix reposent sur un modèle stratégique.

 

Un modèle stratégique est en quelque sorte une théorie qui précise les relations entre les choix stratégiques et la performance obtenue.

Ainsi, selon les modèles stratégiques mobilisés, les choix considérés comme pertinents peuvent être différents.

Les modèles influencent l’ensemble de la démarche stratégique. En effet, les outils d’analyse s’inscrivent eux-mêmes dans un modèle stratégique et fournissent systématiquement une représentation orientée de la réalité qui influence, in fine, les décisions stratégiques.

 

Connaître les modèles stratégiques et leurs postulats sous-jacents est donc capital pour mener une bonne analyse stratégique.

 

 

 L’analyse SWOT (outil de stratégie d’entreprise) :

 

Il s’agit d’un outil d’audit marketing de l’entreprise et de son environnement concurrentiel.

Cette analyse aide l’entreprise à se concentrer sur les questions clés.

 

Les atouts de l’analyse SWOT sont multiples :

– Elle permet d’attirer l’attention sur l’analyse de l’environnement et la nécessité de remettre l’organisation étudiée dans son contexte pour envisager des stratégies pertinentes.

– Elle évite ou limite les biais positifs en focalisant également l’analyse sur les dysfonctionnements de l’organisation étudiée et sur les menaces de l’environnement.

– Elle montre la complexité des relations entre l’environnement et les caractéristiques internes. Les stratégies retenues doivent ainsi s’appuyer sur les forces de l’organisation ou permettre de compenser les faiblesses identifiées.

 

Ces différents éléments font du SWOT un outil utilisable en de nombreuses circonstances, car il ne s’appuie pas sur des postulats trop spécifiques.

Le modèle SWOT se contente d’affirmer le lien entre environnement et caractéristiques internes, et c’est ce qui fait sa force.

 

   Matrice SWOT des opérateurs télécoms :

Réaliser une matrice ou (une analyse) SWOT est intéressant pour évaluer les faiblesses et les forces d’une marque (ou d’une entreprise).

Paritel est un opérateur télécom pro, occupant la 3e place sur le marché des opérateurs mobiles avec un chiffre d’affaires d’environ 75 900 000, 000 milliards d’euros, et avec près de 30 millions d’utilisateurs fixe et mobile.

Paritel est un acteur incontournable de la téléphonie en France.

Cette société a fait de gros efforts pour développer son réseau.

Au jour d’aujourd’hui, elle propose une large gamme de services Internet et mobile !

   La photo d’action : pour le plaisir des yeux

   La photo d’action : pour le plaisir des yeux

Mar 13, 2018

 

La photographie de sport et d’action avec un Canon Powershot SX720 HS

 

   La motorisation et les rafales : le choix du mode

Le choix du mode de motorisation sera dicté par le sujet. Sur une action répétitive, pour une photo réfléchie à l’avance et où l’on connaît exactement le moment où l’on va déclencher, le mode vue par vue sera suffisant et vous permettra de vous concentrer sur l’instant idéal. Ce sera le cas par exemple pour une photo de rallye automobile…

Si vous êtes moins sûr de vous, vous utiliserez de préférence le mode Rafale, qui autorise les prises de vue jusqu’à six images par seconde.

Dans ce mode, et avec une carte mémoire permettant une écriture rapide, grâce à votre “Canon Powershot SX720 HS” (disponible sur “on a testé pour vous”) vous pouvez prendre jusqu’à 65 vues en rafale en mode JPEG L, mais, seulement 13 vues en mode Raw, et sept en mode Raw+JPEG (au-delà, la mémoire interne peut saturer : l’appareil n’a pas le temps d’écrire la quantité importante d’informations sur la carte).

Il faudra donc en tenir compte et choisir le mode JPEG, Raw ou Raw+JPEG en fonction des besoins et de la longueur prévue de la séquence.

Il serait dommage de rater une action parce que la rafale est momentanément bloquée par l’écriture des données sur la carte mémoire !

    Balance des blancs

Vous choisirez la balance des blancs en fonction du type d’éclairage.

Choisissez le mode Automatique “AWB” pour les photos en extérieur et le mode correspondant au type de lumière pour les éclairages artificiels.

Si vous faites par exemple des photos de sport en salle avec éclairages artificiels en JPEG, il vous faudra absolument réaliser une bonne balance des blancs manuelle dès votre arrivée sur le lieu de prises de vue pour éviter les dominantes de couleurs dues aux différentes sources lumineuses.

 

      La sensibilité

Pour affiner le réglage de sensibilité, on devra estimer la lumière disponible et se souvenir que la photo d’action demande des vitesses d’obturation élevées.

Si les conditions lumineuses ne vous permettent pas de prendre une vitesse suffisante, vous devrez choisir d’augmenter la sensibilité ISO.

Votre “Canon Powershot SX720 HS” présente une bonne qualité d’image à haut ISO, et c’est le moment de s’en servir (pour connaître les caractéristique de cet appareil photo numérique, consultez “on a testé pour vous”).

N’hésitez pas à monter à 400, 800, 1600, 3200, voire même 6400 ISO si votre vitesse est limite.

En photo d’action, un peu de bruit est toujours plus acceptable qu’un flou de bougé !

   Déclencher au bon moment pour figer l’instant !

L’instant est la clé de la réussite d’une photo d’action. Pour saisir l’instant idéal, il vous faudra une bonne connaissance du sport pratiqué ou de l’action.

Vous pourrez alors anticiper la position du sujet à cet instant, et donc préparer efficacement le cadrage, la composition, et être prêt à déclencher.

Il existe certains sports où la répétitivité de l’action vous aidera à vous caler (par exemple pour saisir le moment où le tennisman tape dans la balle) et d’autres où vous devrez toujours être sur le qui-vive.

Là encore, seule votre expérience et votre connaissance de l’activité pourront vous aider.

             Stress chronique

             Stress chronique

Fév 28, 2018

 

 

 Réaction de l’axe hypothalamo-hypophysaire

Lorsqu’une réaction physiologique de longue durée survient, le plus souvent suscitée par un stress persistant, l’axe hypothalamo-hypophysaire réagit.

L’hypothalamus sécrète le facteur de libération de la corticotrophine ; ainsi produite, celle-ci stimule à son tour la corticosurrénale, laquelle secrète des glucocorticoïdes, principalement du cortisol.

Le cortisol stimule le catabolisme des protéines, ce qui libère des acides aminés ; il stimule aussi la capture des acides aminés par le foie et leur transformation en glucose (gluconéogenèse) et inhibe la capture du glucose (effet anti-insuline) par de nombreuses cellules de l’organisme, à l’exception des cellules cérébrales et hépatiques.

 

Grâce aux effets métaboliques entraînés par le cortisol, l’organisme dispose d’une source immédiate d’énergie qu’il peut utiliser pour combattre le stress.

Cet effet a cependant des conséquences importantes.

Ainsi, la personne diabétique qui subit un stress, causé par exemple par une infection, a besoin de plus d’insuline que d’ordinaire ; le catabolisme des protéines rend nécessaire l’administration de suppléments chez toute personne soumise à un stress (maladie, intervention chirurgicale, stress psychologique prolongé) ; enfin, la croissance est retardée chez les enfants soumis à un stress intense.

C’est lors de la réaction générale au stress que les effets des catécholamines (adrénaline et noradrénaline) et du cortisol sont les plus importants.

D’autres hormones sont également libérées : l’hormone antidiurétique (ADH), par l’hypophyse postérieure, et l’aldostérone, par la corticosurrénale.

L’ADH et l’aldostérone favorisent la rétention sodique et hydrique : ce mécanisme d’adaptation agit en cas d’hémorragie ou de perte de liquides due à une forte transpiration.

On a également montré que l’ADH a une influence sur l’apprentissage : elle peut donc favoriser l’adaptation à des situations nouvelles et menaçantes.

Par ailleurs, la sécrétion de l’hormone de croissance et du glucagon stimule la capture des acides aminés par les cellules, ce qui favorise la mobilisation de l’énergie en réserve.

Lors d’un événement stressant, les endorphines, opioïdes endogènes, sont produites en plus grande quantité et élèvent le seuil de tolérance à des stimuli douloureux.

Ces hormones, qui peuvent aussi agir sur l’humeur, semblent être à l’origine de l’état d’euphorie éprouvé par les coureurs de fond.

La réaction générale au stress entraîne également la sécrétion d’autres hormones, dont la fonction adaptative est moins bien connue.

 

  Réponses au stress de l’axe sympathico-médullo-surrénalien :

– Effet = augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle / but = assurer une meilleure irrigation des organes vitaux / mécanisme = débit cardiaque accru en raison d’une augmentation de la contractilité du myocarde et de la fréquence cardiaque ; retour veineux accru (vasoconstriction périphérique).

– Effet = élévation de la glycémie / but = fournir plus d’énergie / mécanisme = glycogénolyse hépatique et musculaire accrue ; dégradation accrue des triglycérides des tissus adipeux.

– Effet = augmentation de l’acuité mentale / but = mettre de l’organisme en état d’alerte / mécanisme = augmentation de l’irrigation sanguine de l’encéphale au détriment des organes abdominaux et de la peau…

 

  Anti-stress : tous les remèdes naturels contre le stress et l’anxiété

Afin de vous aider à se sentir mieux, Filiassur assurance vous propose cette liste des principaux remèdes naturels : la cataire, houblon, la sauge, tilleul et camomille, les fleurs de bach, kava (ou kawa), passiflore et la valériane (les plus efficaces), millepertuis et aubépine, huiles essentielles (jasmin, mélisse, santal, géranium, lavande, santal, rose cyprès…)…

Avec Filiassur assurances, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge psychologique, de renseignements administratifs, ainsi que d’un coaching budgétaire ou social pour un suivi personnel.